RIOJA ALAVAISE

Une mer de vignobles impressionnante baigne le rivage d’une centaine de caves enclavées dans de petits villages enchanteurs. Certaines de ces caves sont centenaires, d’autres ont été conçues par des architectes renommés comme Frank Gerhy, pour Marques de Riscal (à Elciego) et Santiago Calatrava, pour Ysios (à Laguardia). La plupart sont ouvertes au public, pour l’achat ou la dégustation. Trinquons à leur santé.

la-rioja-alavesaFoto de: www.laguardia-alava.com

La Rioja Alavesa est une contrée d’à peine trois cents kilomètres carrés protégée au sud par l’Èbre et au nord par l’imposante cordillère de Cantabrie, un massif de couleur cendre qu’on ne se lasse jamais d’admirer, comme le feu de la cheminée ou l’horizon ouvert sur l’océan. Laguardia, capitale de la zone, s’étale fièrement de tout son long au sommet d’une butte. Cette petite localité pittoresque a quelque chose d’irréel et de fabuleux, avec ses rues empierrées et étroites, ses vieilles murailles et cette touche de distinction médiévale qui passionne tant les voyageurs.

laguardiaFoto de: www.laguardia-alava.com

AC’est ici aussi que se trouve le village de la Hoya, l’un des plus importants gisements de l’âge de bronze de la Communauté Autonome Basque, dont la première occupation remonte au XVe siècle av.J.-C. Les dolmens – monuments funéraires dont la construction commença environ 2.500 ans av.J.-C. constituent un autre vestige de la riche histoire de ce territoire.