Les carnavals basques

donostik-takfr
Donostik-tak Blogger

Les carnavals arrivent !

Il existe des carnavals dans le monde entier, mais ceux qui se tiennent dans certains villages d’Euskal Herria sont particuliers. On peut en effet y assister à des carnavals étroitement liés aux traditions basques et à la Terre Mère.

lesakako-inauteriakLes carnavals de Lesaka

À une heure de Saint-Sébastien, en Navarre, on peut assister aux carnavals basques les plus réputés et les plus traditionnels : ceux de Lantz, d’Ituren et de Zubieta.

LES CARNAVALS D’ITUREN-ZUBIETA

Ceux qui se déroulent en premier sont ceux d’Ituren et de Zubieta. Ils ont lieu le mardi qui suit le dernier dimanche de janvier (c’est-à-dire, pour 2019, le 28 et le 29 janvier).

ituren-zubieta-inauteriakJoaldunak

Les personnages principaux de ces carnavals sont les joaldunak. Fidèles à la tradition, les joaldunak agitent les sonnailles qu’ils portent sur leur dos pour éloigner les mauvais esprits, réveiller les forces telluriques et faire venir le printemps.

Le moment où ces deux groupes de joaldunak se rencontrent à mi-chemin entre les deux localités vaut vraiment le déplacement.

 

Si les carnavals d’Ituren-Zubieta sont les premiers, ceux de Lantz sont les derniers. Ils ont lieu les jours qui précèdent le mercredi des Cendres (soit, en 2019, les 7, 8 et 9 mars).

LE CARNAVAL DE LANTZ

Lorsque les dernières lueurs du jour commencent à décliner, les habitants de Lantz se déguisent en différents personnages et sortent dans la rue pour faire revivre une légende.

lantz-ziripot-herritarrakZiripot

D’après cette légende, un homme très gros appelé Ziripot vivait à Lantz. Comme son obésité ne lui permettait pas de travailler, il racontait des histoires aux gens du village. Mais un jour, survint un géant appelé Miel Otxin. Il était accompagné de Zaldiko (un personnage mi-homme, mi-cheval). Tous les habitants du village furent contraints de leur obéir. Apeurés, ils les suivaient et leur donnaient tout ce qu’ils possédaient.

Mais Ziripot n’avait rien à leur donner. Zaldiko, mécontent, le fit tomber par terre, et il resta là, incapable de se relever. Il pensa même qu’il allait devoir passer la nuit dans cette position.

Mais le soir venu, les gens du village sortirent de leurs maisons pour aider Ziripot et décidèrent de s’en prendre à Miel Otxin. Armés de pieux, de houes, de fourches et de bêches, ils attrapèrent Miel Otxin et le brûlèrent.

lantz-inauteriak

Cela risque de vous faire un peu peur... mais ça vaut vraiment la peine d’être vu ! Et surtout, faites bien attention aux plaisantins... il paraît que certains essaient de mettre des fers aux étrangers !Cela risque de vous faire un peu peur... mais ça vaut vraiment la peine d’être vu ! Et surtout, faites bien attention aux plaisantins... il paraît que certains essaient de mettre des fers aux étrangers !

 

En Navarre, on a conservé les tenues typiques des carnavals basques (elles sont différentes dans chaque village), c’est la raison pour laquelle on peut aussi trouver des déguisements basques à Lesaka, Bera, Alsasua, Goizueta, ou encore à Valcarlos.

Au Guipuscoa, les carnavals les plus célèbres sont ceux de Tolosa et de Saint-Sébastien. Cette année, ils auront lieu du 28 février au 4 mars.

LE CARNAVAL DE TOLOSA

C’est sans conteste à Tolosa que l’on trouve l’ambiance la plus animée, avec des fanfares, des tamborradas, des bandes d’amis, des comparsas... C’est là que vous verrez les costumes les plus originaux et que vous vous amuserez le plus. Le carnaval de Tolosa attire chaque année des personnes de tous les âges.

 

Vous avez trouvé votre déguisement ? Moi, j’ai déjà choisi le mien ! Où comptez-vous aller ? et comment allez-vous vivre la saison des carnavals ?