Antigua: le quartier enchanté!

jordi-fr
Jordi Blogger

Antigua mapa de recorrido

 

Nous, les habitants du quartier d’Antigua, nous aimons dire que nous sommes « antiguotarras » avant d’être « donostiarras » (c’est-à-dire d’Antigua avant d’être de Saint-Sébastien), tant il est vrai que ce quartier, qui est le plus ancien de la ville, est véritablement magique. Si, si... Vous allez voir ! Il a un caractère vraiment particulier et on y trouve de tout. Quel autre quartier possède une plage, un parc, un palais tout en haut... le tout relié par un tunnel sous-marin?

Túnel de Miramart

Isla de Santa Clara

Palacio de Miramar

Foto @sistersandthecity

Mais Antigua est bien plus que ça. C’est un quartier traditionnel avec des rues animées, bourrées de petites boutiques et de bars avec leurs terrasses, où se mêlent les étudiants de l’université et les txikiteros en goguette coiffés de leurs txapelas (bérets basques).

Nous partirons de Loretopea (ce qui signifie au-dessous de Loreto), un lieu que l’on appelle aussi Pico del Loro (pic de la perruche) à la suite d’une erreur de traduction. À marée basse, on peut aller en se promenant de la plage de la Concha à celle d’Ondarreta. À marée haute, il vaut mieux emprunter le tunnel sous-marin Miramart. Je vous recommande de passer en journée par la plage et le soir par le tunnel qui est très joliment illuminé.

Vista de la playa de la Concha desde el antiguo
Tunel de Miramart al anochecer
Vista cenital de una mujer en la orilla de la playa

De Lorotopea, nous monterons ensuite au palais de Miramar, ancienne résidence d’été de la famille royale. (la reine Maria Cristina a bien fait de choisir cette demeure inspirée maisons de campagne anglaises comme lieu de villégiature) pour nous promener dans les jardins, ou simplement nous reposer sur les pelouses en regardant la mer. Ça n’a pas de prix.

Après la visite de la plage de Miramar, celle d’Ondarreta est parfaite pour piquer une tête dans l’eau. Avec ses cabines bleu et blanc et sa paillote, la plage d’Ondarreta est la plus familiale de toutes. On peut y louer des kayaks, se baigner dans la piscine, ou encore aller jusqu’à l’île à la nage. Et si ça fait trop loin pour vous, arrêtez-vous sur le ponton flottant (à la moitié du parcours) et lancez-vous à l’eau depuis le toboggan.

Après cet épisode rafraîchissant, nous nous dirigerons vers un site très particulier : le Peigne du vent. C’est un lieu féérique que l’on veuille s’asseoir pour contempler la mer ou échapper à ses assauts. Faites attention de ne pas trop vous approcher des trous dans le sol lorsque la mer est en colère. Vous êtes prévenus !

Du Peigne du vent, nous monterons à Igeldo d’où l’on a les meilleures vues sur la ville. On peut y aller en bus, en empruntant un funiculaire construit il n’y a pas moins de 100 ans, ou à vélo, pour les plus courageux. Attention, la côte est très raide !

À force de monter et de descendre, nous commençons à avoir faim. C’est l’heure de pénétrer dans l’âme du quartier d’Antigua : la rue Matia. D’un côté de la rue, face aux jardins de Miramar, un fronton attend ceux qui veulent jouer (ou voir) une partie de pelote basque.

En soirée

Ambiance : bars, restaurants et pintxopote

La rue Matia est la plus animée du quartier d’Antigua, avec ses commerces locaux, ses bars et ses restaurants. C’est l’endroit idéal pour prendre le pouls du quartier et profiter l’ambiance qui y règne. Et en plus, tous les jeudis, à partir de 19 h, il y a un pintxopote.

Vous trouverez une atmosphère de quartier dans les bars Trikuharri, Platero et Drinka : des pintxos, des sandwichs, des portions et des menus de très bonne qualité à un prix abordable. Si vous recherchez quelque chose de différent, je vous propose le restaurant Txubillo : avec sa fusion de cuisine basque et japonaise, ou le nouveau restaurant mexicain Mera Mera, avec ses bières artisanales.

La place Sert (au centre de laquelle se trouve une très belle sculpture. Je parie que vous ne devinerez pas ce que c’est… un indice ? elle s’appelle Moby Dick) est bordée de nombreuses terrasses où vous pourrez vous arrêter pour prendre un verre ou un pintxo. N. B. ici, le pintxopote a lieu tous les mercredis. Les tostas (sandwichs ouverts) du bar Mandrágora sont délicieux et les omelettes du Lobo aussi.

Ambiance nocturne

À la salle de concert Doka, vous pourrez écouter de la musique en live, ou participer à des animations salsa tous les mercredis. Le pub Errotatxo est un bar éclectique, ouvert à un public de tous les âges.

Parcourir Antigua avec Google Maps

Laissez vos commentaires

Code de sécurité Rafraîchir