Une journée savoureuse à la fromagerie Adarrazpi

sisters-and-the-city-fr
Sisters and the City bloggeras

Nous, les Sisters, nous aimons les expériences qui nous font découvrir des choses intéressantes et qui nous relient à cette terre que nous aimons tant.

Alors, quand nous avons vu sur le site de Sebastián Turismo que Basque Cooltour proposait la visite de la fromagerie  Adarrazpi, et qu’en plus de découvrir le processus de fabrication du fromage et du caillé, entre autres, on pouvait aussi voir le travail que Mikel, le patron de la fromagerie, faisait avec son chien Pintto et ses brebis, nous nous sommes inscrites sans hésiter.

Nous avons été accueillies par Kepa, le fondateur de Basque Cooltour, qui nous attendait à la gare avec sa camionnette, devant l’hôtel Terminus. Contrairement à ce que prévoyait la météo, qui avait annoncé de la pluie, il faisait un temps magnifique.

adarrazpi-furgoneta

Nous avons bavardé à bâtons rompus jusqu’à la fromagerie.

adarrazpi-baserria1

adarrazpi-baserria2

Dès notre arrivée, Mikel est venu à notre rencontre. Il était en train de finir la traite et il nous a invitées à découvrir le processus de fabrication du fromage.

Nous avons été bluffées par la façon dont il travaille avec son chien : Pintto conduit les brebis de la « salle d’attente » au lieu de la traite dès qu’il entend la voix Mikel.

Comme vous pouvez vous en douter, nous n’avons pas arrêté de faire des photos depuis le début. Je dois vous avouer que j’ai eu l’impression que certaines brebis prenaient la pose devant notre objectif et que d’autres nous regardaient avec curiosité.

adarrazpi-arditxoak

Après avoir trait les 150 brebis, Gorka nous a proposé de prendre un petit agneau dans nos bras. Au début, nous avions un peu peur, mais nous nous sommes finalement décidées. Le pauvre n’a pas arrêté d’appeler sa mère dès que nous l’avons sorti du troupeau. Je crois qu’à ce moment-là, il nous a reconnues et qu’il s’est dit : « moi, pas question que j’aille à la ville avec les sisters. Même pas en rêve ! »

adarrazpi-corderitos

Après, nous avons enfilé un tablier, des chaussons, un bonnet... et nous sommes passées à la salle de fabrication. Imma nous a reçues avec un grand sourire et des tonnes de litres de lait pour fabriquer du fromage d’Idiazabal et du caillé.

On a été épatées de voir le processus de fabrication. Il y a bien quelques appareils pour aider, mais il reste des tas de choses qui se font encore à la main, et Inma s’en charge avec une grande dextérité.

adarrazpi-gazta-egiten

Nous avons apprécié la conversation et toutes ces anecdotes qu’Inma nous a racontées sur la vie à la fromagerie et sur la fabrication des fromages.

adarrazpi-gazta-egina

20 fromages d’Idiazabal et 20 caillés plus tard, nous sommes passées à la réserve. C’est là que le fromage d’Idiazabal entame un processus de maturation qui dure au moins 60 jours.

Puis nous avons laissé là Inma et nous sommes passées à la dégustation des produits. Sur la table, il y avait du fromage d’Idiazabal et un délicieux caillé avec du miel pour l’accompagner.

adarrazpi-cata-produtos

Le fromage d’Idiazabal était super bon, mais le caillé, avec sa texture si délicate, était une véritable tuerie.

Après la dégustation, on peut acheter des produits sur place.

Ensuite, nous sommes montées dans la camionnette pour aller vivre la partie de l’expérience que nous avons préférée.

C’est fantastique de voir comment les brebis, guidées par Pintto, descendent le long des pentes. On nous a expliqué que cette partie de l’expérience dépendait des conditions climatiques. Nous, on a eu de la chance de pouvoir en profiter parce qu’il faisait un temps magnifique.

adarrazpi-ardiatxoak

adarrazpi-ardiak-pintxo

On a eu un peu de mal à partir : c’était la première fois de notre vie qu’on se trouvait au milieu d’un troupeau, et pourtant, on se sentait vraiment bien avec toutes ces brebis autour de nous.

adarrazpi-ardiak-pintto

Quelques jours après, c’était samedi, nous sommes passées au marché de San Martín où nous adorons faire nos courses. En allant à l’étage inférieur on a vu les fromages d’Idiazabal d’Adarrazpi et leurs délicieux caillés.

Nous sommes passées dire bonjour à Ainhoa. La matinée avait été bonne et ses fromages étaient partis comme des petits pains. Nous avons souri en voyant ceux qui restaient. Maintenant, nous connaissons leur processus de fabrication et tout le travail qui se cache derrière chaque fromage.

adarrazpi-idiazabal-salgai

We greeted Ainhoa, who told us that the morning had been going well and that the cheeses had been flying off the shelves. We smiled when we looked at the cheeses, because now we know exactly what the production process involves and we understand the hard work involved in creating each and every one of them.

En l’espace de 60 jours, les 25 fromages d’Idiazabal que nous avons vu naître auront fait des acheteurs heureux, et nous, les sisters, nous avons assisté à leur naissance ;-)

  • Prix: €25
  • Durée : Environ 2 heures.
  • Le mardi et le jeudi à 16 h 45 en face de l’hôtel Terminus
  • Plus d’infos