Comment faire la tournée des pintxos

L’une des habitudes les plus populaires des habitants de Saint-Sébastien est de faire la tournée des tapas (“ir de pintxos”). Cette coutume basque consiste à aller de bar en bar en prenant un “zurito”- petit verre de bière – ou un “txikito” - petit verre de vin- accompagné d’une tapa.

A l’origine, le pintxo, comme on appelle ici la tapa, était un petit morceau de pain sur lequel on déposait une portion de nourriture, quelle qu’elle fût. Pour le faire tenir, on utilisait un cure-dent ou pique, d’où son nom en basque, “pintxo”. Cette image traditionnelle a cependant évolué et aujourd’hui, le pintxo est lui aussi devenu haute cuisine, sous forme de miniature aux saveurs élaborées et concentrées dans de petites bouchées délicieuses.

Les zones les plus fréquentées pour cette activité sont la Vieille Ville et le quartier de Gros, où les bars aux comptoirs remplis de tapas en tous genres sont légion. Chaque bar a son pintxo vedette.

  • Si le pintxo est froid, il est normalement disponible sur le comptoir et on peut se servir directement.
  • S’il est chaud, on le demande au serveur.
  • Lorsqu’on fait la tournée des tapas, on prend une consommation (tapa + boisson) par bar, puis on change de bar.
  • On paie habituellement à la fin. Dans les groupes, chacun paie habituellement sa tournée ou on fait caisse commune (pas question que chacun paie sa propre consommation dans chaque bar).

Laissez vos commentaires

Code de sécurité Rafraîchir