TOP 5 : LES PINTXOS À AMARA

carlos-tutti-fr
Carlos de Gil Photographe et gestionnaire de contenus à Tutti Community

Pour cette quatrième journée, nous repartons sur la rive gauche de la ville. Amara, l’un des quartiers les plus étendus et les plus peuplés de la ville, nous attend de l’autre côté du pont de Mundaiz. À peine arrivés, nous réalisons qu’à Amara on respire une authentique vie de quartier, à seulement quelques pas du centre-ville. Loin du tohu-bohu touristique, nous nous apprêtons à découvrir les trésors (ou plus exactement quelques-uns des trésors) qui nous attendent dans ce quartier.

Aukera

Miettes d’araignée de mer en ravioli vapeur

amara-aukera-pintxoak2

Dès notre arrivée chez Aukera nous sommes irrésistiblement attirés par la côte de bœuf à laquelle les convives de la table voisine sont en train de rendre hommage. Nous nous renseignons à son sujet au comptoir et le propriétaire, très aimable, nous explique le concept de sa carte. Des plats du jour, particulièrement de la viande et du poisson, toujours servis par pièce entière. Ce n’est pas sans regret que nous repoussons l’idée de commander une côte de bœuf, mais nous devons garder de la place pour tout ce qui nous attend. Nous commandons le pintxo le plus étonnant de la carte. Des miettes d’araignée de mer en ravioli vapeur.

amara-aukera-pintxoak1

Nous nous installons à une table de la grande terrasse et constatons bientôt que ce curieux pintxo réalise une harmonie parfaite entre un produit on ne peut plus local et une pâte originaire d’Extrême-Orient. En bouche, cette fusion nous enchante et aiguise notre imagination. Elle nous donne envie de revenir au bar Aukera pour y goûter d’autres associations.

 

Divinum

Émincé de morue pil pil, pomme boulangère et poivrons

amara-divinum-pintxo2

Chez Divinum, cela fait plus de treize ans qu’on est fier de servir des pintxos traditionnels, sans fioritures. Leur omelette « façon grand-mère » est là pour en attester, ainsi que nous le rapporte la serveuse qui poursuit en nous expliquant qu’elle est « coupée en petites tranches, au couteau, et frite ». Pour cette deuxième étape, suivant les recommandations de la serveuse, nous misons sur les produits de la mer. Nous optons finalement pour un produit local : la morue Divinum, dont le simple nom semble nous promettre un mets divin.

amara-divinum-pintxo1

Pari tenu. Quelques minutes plus tard, nous nous retrouvons en train de goûter cette petite merveille traditionnelle. Émincé de morue pil pil, pomme boulangère et poivrons.

 

Bar Arrate

Pan tostado con bacalao ahumado, tomate natural casero, confitura de piquillo y alcaparra.

amara-arrate-pintxo3

Pain grillé à la morue fumée, tomate nature maison et confiture de piments du piquillo et de câpres. Nous arrivons à l’angle de la rue où se trouve le Bar Arrate et là, nous sommes fascinés par sa façade. Nous ne savons pas où poser les yeux en premier. Les murs extérieurs du bar sont ornés de fleurs, de plantes en pots, d’étagères... et il y a même un vélo ! L’espace intérieur est restreint, mais comme les conserves haut de gamme (une spécialité de la maison avec le vermouth artisanal que l’on fait venir de Madrid), le Bar Arrate est une petite merveille soigneusement empaquetée. La décoration est pleine de clins d’œil vintage et il ne nous faut guère plus de deux minutes pour nous sentir chez nous. Leur philosophie ? Un bon produit et des pintxos réalisés à la demande, comme ceux que nous avons la chance de goûter ce jour-là : du pain grillé à la morue fumée, tomate nature maison et confiture de piments du piquillo et de câpres.

amara-arrate-pintxo5

amara-arrate-pintxo4

Et nous ne disons pas « ce jour-là » par hasard, car c’est certain, nous reviendrons. Nous terminons notre vermouth (hélas, trop vite fini) et reprenons la rue en direction de notre prochain arrêt.

amara-arrate-pintxo2

 

Bar Xanti

Ración de pulpo

amara-xanti-pintxo2

Situé aux abords du stade d’Anoeta, le Bar Xanti, est le bar habituel de tous les supporters de la Real Sociedad et de tous ceux qui fréquentent le complexe sportif. À la question : « Quel est le concept du bar ? » on nous répond très simplement : « Les croquettes et les calmars ». C’est vrai que même des pintxos aussi classiques que ceux-là, lorsqu’ils sont préparés avec autant de soin et d’amour, peuvent sans l’ombre d’un doute devenir un concept de bar. « Mais aujourd’hui, nous vous recommandons la portion de poulpe » ajoutent-ils. Nous nous laissons faire...

amara-xanti-pintxo1

Et nous ne sommes pas déçus ! Nous quittons le Xanti heureux, même s’il n’y avait pas de match ce jour-là, et vérifions l’emplacement de notre prochaine destination sur l’écran de notre portable.

Darlalata

Vermouth et petites tourtes aux crevettes

amara-darlalata-pintxo1

Darlalata est un lieu dédié au culte du vermouth qui a récemment ouvert ses portes au cœur de l’avenue de Madrid. Le lieu nous impressionne. Nous avons l’impression d’entrer dans un ancien bistrot des années soixante reconverti en bar haut de gamme. Carreaux de ciment, étagères métalliques, objets anciens, un incroyable échantillonnage de conserves et de fromages, et bien sûr, une multitude de bouteilles de vermouth. « 150 sortes de vermouth », nous précise-t-on.

amara-darlalalta-pintxo2

Nous nous installons à une curieuse table avec des dessins de sardines pour tester de petites tourtes de crevette qui s’accordent à merveille avec le vermouth que nous dégustons.

amara-darlalalta-pintxo3

Une des serveuses nous donne des explications sur l’incroyable gamme de conserves qu’ils proposent : des spécialités sélectionnées sur les lieux d’origine en fonction de la qualité des produits et de leur préparation. « Nous avons aussi des plats à la carte, des sandwichs gourmands, et des fruits de mer au bar le week-end ». Confirmé. Nous tenons notre plan pour samedi prochain.

Laissez vos commentaires

Code de sécurité Rafraîchir