Egia

Une fusion parfaite entre culture et nature

Egia est un quartier plein de contrastes situé à deux pas du centre de Saint-Sébastien. On y trouve des bars où l’on peut profiter du meilleur pintxopote; un parc, agrémenté de bassins, sous les frondaisons duquel vous croiserez des paons ; le centre culturel de Tabakalera et des salles de concert et des théâtres où s’exprime une vie culturelle intense. Mais ce n’est pas tout.

RPromenez-vous dans le parc Cristina Enea et visitez l’intérieur de Tabakalera

SS’il est une chose dont Egia ne manque pas, c’est bien de personnalité. Culture, nature, art et musique se sont unis pour donner vie à ce quartier branché de Saint-Sébastien. Certains le qualifient de Soho de Saint-Sébastien, d’autres le comparent à Greenwich Village. Ce qui est sûr, c’est qu’Egia est un quartier qu’il ne faut pas manquer de visiter.

Carte et lieux à visiter

  • 1. Estación de tren y bus
  • 2. Tabakalera
  • 3. Torre de Atotxa
  • 4. Parque Cristina Enea
  • 5. Cementerio de Polloe

Mapa del barrio de Egia

Découvrez l’intérieur D’Egia: le quartier branché

Commencez votre visite d’Egia par le Paseo Urumea, la promenade qui longe la rivière éponyme qui coupe la ville en deux. Vous arriverez dans ce quartier par le passage souterrain qui se trouve sous la gare. Au passage, prenez le temps d’admirer sa porte d’entrée, une réplique de l’ancienne arche construite en 1906 qui accueillait les visiteurs et les habitants de Saint-Sébastien venus de tous les points du pays.

Au sortir du passage souterrain, vous vous trouverez face à une fusion parfaite de l’histoire et de la modernité: Tabakalera. Cette ancienne manufacture de tabac est aujourd’hui devenue le berceau de l’art contemporain. Vous pourrez visiter ses différentes salles et admirer les œuvres qui y sont exposées. N’hésitez pas à vous rendre sur son toit. De là, on a une vue incroyable sur la ville.

Vous êtes maintenant au cœur d’Egia. Le moment est venu de commencer à découvrir les rues et les différents coins de ce quartier si particulier. C’est juste à côté de l’unique gratte-ciel de Saint-Sébastien, la tour Atotxa, que se trouve le temple de la Real Sociedad, le club champion de la Liga. C’est là que des joueurs mythiques comme Arconada, Zamora, Satrústegui et López Ufarte ont affronté Maradona, Kevin Keegan, Cruyff ou Butragueño.

Tabakalera con el Parque Cristina Enea al fondoTabakalera avec le parc Crisitina Enea en toile de fond

Le Parc Cristina Enea

Un paradis vert qui abrite un palais, un étang et des animaux en liberté

Vous ne rêvez pas. On peut découvrir un petit paradis en se promenant dans Egia. Vous êtes arrivé au parc Cristina Enea. Cette zone verte emblématique de la ville appartenait autrefois au duc de Mandas. Elle est aujourd’hui ouverte au public, pour le plus grand plaisir de tous.

Promenez-vous dans ses sentiers qui serpentent entre des milliers de variétés d’arbres et de fleurs. Reposez-vous au bord du bassin où nagent des canards, et admirez les paons qui vivent en liberté dans le parc. Dans un lieu tel que celui-ci, on ne pouvait pas manquer de trouver un château. Construit dans le style basque, le Palais Cristina Enea était autrefois la résidence des ducs de Mandas. Il abrite aujourd’hui le centre d’éducation à l’environnement Cristina Enea et accueille de nombreuses expositions tout au long de l’année.

Egia-paseando-por-Cristina-EneaSi vous êtes venu avec vos enfants, ne manquez pas cette visite

Tabakalera: une référence de L’Art Contemporain et de la Culture

Symbole de la Belle Époque, cette ancienne manufacture de tabac est aujourd’hui le Centre international de Culture contemporaine Tabakalera.

Ce qui fut autrefois le lieu de travail de centaines de femmes de Saint-Sébastien est aujourd’hui devenu l’icône de l’art contemporain de notre ville. Lieu de rencontre d’artistes nationaux et internationaux, ses différentes salles accueillent tout au long de l’année des spectacles de musique, de danse, de théâtre, de cinéma, ainsi que des expositionset un grand nombre d’événements culturels.

Si vous êtes amateur d’art et de culture, vous avez la possibilité de loger à Tabakalera. Profitez-en. L’enceinte de Tabakalera abrite également un hôtel à la décoration très particulière.

N’oubliez pas de consulter l’agenda de Tabakalera, Quelle que soit la date de votre visite dans notre ville, Tabakalera a certainement un programme fait pour vous. Et si ce n’est pas le cas, montez donc à la cafétéria au 4e étage pour voir la ville sous un angle différent.

Fachada principal de TabakaleraFaçade de Tabakalera, Egia

Les arrêts de train et de bus

Peu importe que vous arriviez par le train ou par le bus, que vous veniez de Madrid, de Barcelone, de Bilbao, de Pampelune, de l’aéroport de Loiu ou de tout autre point d’Espagne: vous arriverez toujours au même endroit. À Egia, l’arrêt des bus et la gare ferroviaire du Nord sont situés côte à côte, à un jet de pierre du centre-ville.

Au sortir de la gare, vous constaterez que vous êtes à quelques mètres à peine du centre de Saint-Sébastien. Il ne vous restera plus qu’à traverser le pont qui enjambe l’Urumea pour vous trouver face au quartier romantique, avec le Kursaal en toile de fond. C’est le point de départ idéal pour commencer à profiter de la capitale du Guipuscoa.

Le Cimetière de Polloe

Tumbas y lápidas Cementerio de Polloe de San SebastianMonument aux victimes de l’incendie de 1893 de la rue Urbieta. Cimetière de Polloe

Le cimetière de Polloe fait partie du patrimoine culturel de la ville. Construit en 1878, l’architecture de ses monuments funéraires, de ses chapelles néo-gothiques, de ses mausolées et de ses niches lui confère une grande valeur artistique.

Des personnes illustres y reposent: des ducs, des écrivains, des hommes politiques et même des peintres. On y trouve notamment la dernière demeure de Luis Miner, Clara Campoamor ou Rafael Ruiz Alberdi. Rendez-vous sur le site web de Polloe ou inscrivez-vous aux visites guidées organisées par Oh My Walk! Pour en savoir plus sur ceux qui reposent là et découvrir les principaux monuments.

Une promenade romantique et mélancolique dans ses allées ne se limite pas aux références religieuses. Elle vous permettra de découvrir l’histoire du Pays basque et différents éléments représentatifs de notre culture. Profitez du calme des lieux pour découvrir l’histoire de la ville sur les stèles de Polloe.

Où manger à Egia

Comme nous le disions, Egia est un quartier plein de personnalité et de contrastes. C’est aussi le cas en matière de gastronomie. On y trouve plusieurs restaurants végétariens et asiatiques où vous pourrez découvrir des saveurs différentes.

Et si vous aimez le théâtre ou la musique live, Egia est fait pour vous. Avec plusieurs salles de concert et des cafés où sont interprétées des pièces de microthéâtre, vous pouvez vous concocter un superbe programme complété par un repas dans l’un des nombreux restaurants du quartier.

Sala de conciertos Dabadaba en Egia Une des salles de concert d’Egia où l’on peut aller écouter des groupes nationaux et internationaux.

Et bien sûr, ici aussi, il y a le pintxopote. Profitez de la journée du vendredi pour faire la tournée des bars du quartier, déguster de succulents pintxos et profiter de la meilleure ambiance de Saint-Sébastien..

Comment venir

Le mieux est de venir à Egia à pied ou à vélo. Egia est à moins d’un kilomètre du centre-ville. Une promenade le long de l’Urumea vous conduira à la gare où il vous suffira d’emprunter le tunnel souterrain pour arriver tout près de Tabakalera.

Les autobus urbains desservent aussi Egia. Les lignes 09 et 45 vous conduiront au cœur du quartier. Et si vous préférez visiter le quartier de nuit, le Dbus b3.