À UROLA GARAIA, L’ÉTÉ RIME AVEC EZPATADANTZA (DANSE DES ÉPÉES)

naia-fr
Naia Bloggera

Pour nous qui habitons Zumarraga (à 50 mn de Saint-Sébastien), l’été commence avec l’« Ezpatadantza », la traditionnelle danse basque des épées. C’est que le 2 juillet est un grand jour pour nous : celui de la Sainte Isabelle !

kaleko-ezpatadantza

C’est un jour très spécial où des centaines d’entre nous viennent passer la journée avec leurs amis, mêlant réjouissances et tradition. C’est le moment où l’on gravit les deux kilomètres qui nous séparent de la chapelle de La Antigua, txistularis (Musiciens jouant de la flûte et du tambourin) en tête, suivi des dantzaris (Danseurs) et du cortège municipal.

Santa-Isabel-9

C’est incroyable de voir comment ces parages qui respirent la paix et la tranquillité tout le reste de l’année (la chapelle de La Antigua, Loiola et Aranzazu forment ce que l’on appelle la route des trois chapelles) se transforment en un lieu où réjouissances et tradition s’unissent dans une incroyable symbiose.

Santa-Isabel-6

En ce jour exceptionnel, les dantzaris accompagnent la statue de la Vierge. Avec leurs épées courtes, ils exécutent l’ezpatadantza, et ce cadre — où se dresse une structure de pierre et de bois dont il émane en temps ordinaire un charme très particulier — devient alors véritablement féérique.

ezpatadantza-elizan-2

Vous n’avez pas pu venir le 2 juillet ? La chapelle de La Antigua, qui est l’une des plus exceptionnelles de la péninsule, peut être visitée toute l’année. C’est un lieu enchanteur qui ravit aussi bien les gens du cru que les visiteurs !

antigua

Vous pourrez aussi passer voir le centre d’interprétation situé à côté de l’office régional du tourisme (il vous fournira des explications sur cet inestimable trésor), et en profiter pour vous informer sur ce qu’il y à voir et à faire dans les environs.

Dans un rayon de 10 km autour de la chapelle, vous trouverez un grand nombre de lieux traditionnels et authentiques... C’est notamment le cas du centre historique d’Urretxu. Vous pourrez y visiter l’église Saint-Martin-de-Tours, à l’impressionnante architecture intérieure en bois, qui est une étape du chemin de Saint Ignace.

Non loin de là, vous pourrez voir le village-musée Igartubeiti (pressoir du XVIe siècle) et découvrir l’histoire de nos villages. Différentes activités ont lieu dans ce village tout au long de l’année, mais si vous voulez un conseil... allez-y pour la semaine du cidre, en octobre ! On vous y proposera non seulement des tas d’activités, mais vous pourrez aussi voir des personnes habillées en costumes d’époque remettre le pressoir en marche. C’est fascinant !

igartubeiti

Enfin, il ne faut pas rater Mirandaola ! C’est à Legazpi (DSC 6580), en bordure du parc Aitzgorri Aratz, que se trouvent la Vallée du Fer et le parc de Mirandaola, connu pour abriter le musée basque du fer et la forge de Mirandaola que l’on peut encore voir fonctionner. Et si vous en voulez encore, ne manquez pas de visiter le caserío Erreixal e Igaralde (fromage et pain), le musée Chillida Lantoki, et la Route ouvrière (une rétrospective de la vie dans les années cinquante).

mirandaola