Palais et châteaux

LE PALAIS MIRAMAR

FO-Palacio Miramar exterior desde-el-marJardins et palais de Miramar vus depuis la baie de La Concha

Ce palais fut créé pour accueillir la Famille Royale en été, celle-ci ayant en effet décidé d’instituer Saint-Sébastien comme résidence royale d’été à partir de 1847. Ses vues sur les deux plages de la baie et sur l’île Santa Clara, juste en face, sont impressionnantes.

Le Palais de Miramar fut construit dans le style ‘cottage anglais Reine Anne’ sous la direction de l’architecte anglais Seldon Wornum, qui est aussi l’auteur de divers palais à Biarritz et Saint-Jean de Luz. Il a été construit en briques et en grès, avec des colombages en bois. Ses jardins ont été créés par le maître jardinier Pierre Ducasse, auteur également des jardins du Palais d’Aiete et de la place de Gipuzkoa.

Ses salons accueillent chaque été les Cours d’Été de l’Université du Pays Basque et il est aussi le siège du Centre Supérieur de Musique du Pays Basque, Musikene. Le Palais de Miramar est aussi disponible pour l’organisation de manifestations ficha del palacio en parte BUREAU.

 

PALAIS DU DUC DE MANDAS

palacio cristina eneaFaçade principale du Palais du Duc de Mandas

Situé dans le Parc Cristina Enea, il accueille actuellement la Fondation Cristina Enea, qui travaille pour la prise de conscience et la sensibilisation aux valeurs environnementales et de durabilité.

On doit à José de Osinalde la distribution actuelle du palais, qui date de 1890. Actuellement, le rez-de-chaussée accueille la Fondation Cristina Enea. Par l’entrée principale, on accède à la réception d’où part un grand escalier en bois. À l'étage supérieur se trouvent l’ancien bureau du Duc de Mandas et deux salles d’expositions.  Pour finir, l’édifice dispose d’une galerie utilisée pour des expositions itinérantes, qui relie l’édifice principal à une salle de formation située dans l’ancienne chapelle, et d’un espace pour le repos des visiteurs.

 

PALAIS D'AIETE

PalacioAieteFaçades latérale et postérieure du Palais d’Aiete

Construit à la demande des Ducs de Bailén en 1878. D’inspiration néoclassique, sa conception est attribuée à l’architecte français Adolphe Ombrecht. Il fut durant plusieurs années résidence de membres de la royauté et de la noblesse.

Au premier étage, à la place des chambres, se trouvent actuellement les bureaux de la Maison de la Paix et des Droits de l’Homme. Au deuxième étage, sous les combles, un espace autrefois réservé aux domestiques sert à organiser les ateliers de la Maison de la Culture.

 

CHÂTEAU DE LA MOTTE

motaVue aérienne du Château de la Motte (photo : Conseil Général de Guipúzcoa)

Le Mont Urgull constitue une enclave naturelle en plein centre de Saint-Sébastien et un mirador sur la mer et la ville.

Témoin des avatars belliqueux soufferts par les habitants de la ville tout au long de sa longue histoire, il conserve un réseau de sentiers et des fortifications qui ont subsisté jusqu’à nos jours et parmi lesquels on distingue le Château de la Motte.

Le premier bastion défensif et muraille primitive de Saint-Sébastien fut construit aux environs de 1150, à l’époque de Sanche le Grand, Roi de Navarre. Le château primitif était un château classique construit à même le rocher, de forme carrée avec quatre tours aux angles et un donjon au fond. Il souffrit par la suite de nombreuses transformations, tout comme le reste des fortifications qui forment aujourd’hui l'ensemble patrimonial du Mont Urgull.