LA CÔTE OCCIDENTALE

DE DONOSTIA jusqu’à MUTRIKU

En 40 kilomètres à peine, où se succèdent les meilleures plages, les meilleures vagues et des villages de pêcheurs animés, vous traverserez une infinité de caprices géographiques et une plateforme d’abrasion qui conserve les secrets tectoniques des 50 derniers millions d’années. Il vaudra mieux que vous lui accordiez un peu de temps.

costa-occidenteal

La petite commune de Mutriku, limite occidentale de Gipuzkoa, se distingue par son Quartier Historique splendide, classé Ensemble Monumental, et ses exceptionnelles maisons nobles et ses rues vertigineuses qui se précipitent dans
le port. Sur la rive, près d’une petite plage et à l’entrée du port, vous trouverez des piscines d’eau de mer, uniques sur la côte de Gipuzkoa. Tout au long des communes de Mutriku, Deba et Zumaia s’étend un trésor de renommée internationale : le Géoparc de la Côte Basque-Flysch, une série de falaises à la formation capricieuse, formée de strates de roche successives mises à nu par la mer, qui révèlent, tel un livre ouvert, les transformations biologiques et géologiques de la terre survenues au cours des 50 derniers millions d’années.

La plupart des monts de cette zone sont tapissés de vignobles de txakoli, un vin blanc jeune qui sert d’accompagnement idéal aux poissons ou aux fruits de mer. Getaria est un village plein de charme. Malgré sa petite taille, il jouit d’une renommée bien méritée grâce à sa péninsule en forme de souris, à ses grillades de poissons et à ses illustres citoyens : Juan Sebastián Elcano, le marin qui fut le premier à faire le tour du monde, et le grand couturier Cristobal Balenciaga, dont plusieurs des géniales créations sont présentées dans la collection exceptionnelle de son musée, dans la localité.

costa-occidental

Zarautz peut se vanter de posséder la plage la plus longue du Pays Basque espagnol et l’une des plus grandes de toute la côte Cantabrique : deux kilomètres et demi. Lorsqu’il y a des vagues, vous pourrez voir des dizaines de surfeurs essayant de les chevaucher. Les pionniers de ce sport au Pays Basque espagnol surgirent dans les années soixante. Le Photomuseum est une visite intéressante.

Entre Zarautz et Orio, Aia, avec ses vues sur la mer Cantabrique, ses vieilles forges et son Parc Natural de Pagoeta, constitue une halte indispensable. Ne le manquez pas. L’un des jours les plus importants D’Orio est celui de la célébration de la Fête du Pageot, en juillet. Si vous restez manger, vous savez ce que vous devez commander. Le village est célèbre pour l’aviron, une authentique religion, et pour ses pêcheurs, qui capturèrent en 1901 la dernière baleine de la mer Cantabrique. Le sculpteur Jorge Oteiza et le musicien Benito Lertxundi sont nés ici.